Pas besoin d’un commercial, j’ai un blog !

Pas besoin d’un commercial, j’ai un blog !

Mon entreprise SEO a démarré officiellement il y a 8 ans. J’ai d’abord travaillé seul pendant 5 ans, avant d’être rejoint il y a 3 ans par Magalie, ma chère et tendre épouse. L’une des choses qui l’a le plus étonnée c’est que de nouveaux clients me contactent régulièrement alors que je fais aucune prospection commerciale.

En fait c’est très simple, ce sont des personnes qui, après avoir lu les articles de ce blog, souhaitent travailler avec moi. Pas de call to action alambiqué, les coordonnées sont tout bêtement affichées dans la sidebar.

Difficile de faire un CAT plus basique

Magalie connaissait bien les articles du blog vu que c’est elle qui les corrige mais elle pensait qu’ils étaient plus un « aimable passe-temps » qu’une véritable plus-value pour mon entreprise.

Bon, pour être tout à fait honnête, à l’origine j’écrivais juste par passion et j’ai été le premier surpris lorsque j’ai eu mon tout premier appel téléphonique d’un client 😉

Ma stratégie de communication

Jusqu’alors la communication sur le blog était très libre, je rédigeais un article lorsqu’un sujet sympa se présentait et il était publié sans chercher à le placer dans un ensemble cohérent. Le mélange des styles donnait un rendu peu harmonieux :

Le mélange des styles d’images rend l’ensemble plutôt moche…

Je vais vous expliquer ce que j’ai imaginé pour améliorer ma communication grâce à mon blog et, peut-être, augmenter le chiffre d’affaire de l’entreprise.

Ne vous attendez surtout pas à de grandes révélations qui feront de vous un blogueur riche en quelques semaines, ce n’est pas le propos de cet article. Néanmoins j’ose imaginer que ces idées pourraient vous intéresser, voire vous donner l’envie d’ouvrir un blog 🙂

1) Changement de marque

Jusqu’alors, je communiquais avec la marque « EducaRef », c’est une contraction des mots « éducation » et « référencement ». Ce nom était tout à fait justifié il a 8 ans lorsque 100 % du chiffre d’affaire était réalisé via de l’affiliation sur des sites éducatifs et un poil de consulting en référencement.

Aujourd’hui, la partie affiliation concerne des dizaines de thématiques (travaux, dépannage, mode, abonnement web, électronique…). Par ailleurs, le terme « référencement » a tendance à disparaître au profit du mot « SEO ».

J’abandonne donc la marque « EducaRef » qui n’a plus trop de sens aujourd’hui, je communiquerai tout simplement avec mon nom « François Tréca ». Le blog va donc changer d’adresse, ce ne sera plus educaref.fr, mais francois-treca.com et mon twitter est désormais @FrancoisTreca. Seule l’adresse mail (ftreca@educaref.fr) sera conservée pour l’instant, par commodité.

2) Changement de slogan

Le slogan du blog était « Vous prendrez bien un café avec votre référenceur », un clin d’œil aux cafés-web que j’organisais lorsque j’étais en France. Les cafés-web n’existent malheureusement plus car nous habitons actuellement en Espagne et je ne parle pas espagnol 😉 Il faut donc changer le slogan.

J’ai pris « Le plus White Hat des Black Hat » qui est une remarque ironique qu’un confrère m’avait fait sur un groupe Skype. En gros l’idée, c’est que j’adore jouer avec Google grâce à des techniques Black Hat diverses et variées. Je n’ai aucun scrupule à exploiter toutes les failles possibles et imaginables du moteur de recherche. C’est mon côté Black Hat.

Néanmoins, je refuse catégoriquement de pourrir le travail des autres webmasters pour mon propre intérêt. Par exemple, je ne pratique pas le spam blog ou la création de faux profils sur les forums. De façon général, je n’exploite pas les techniques qui pourraient gêner les internautes et je milite dans ce sens, ce qui agace plusieurs Black Hat. Cette façon de penser est plutôt « White Hat » et m’avait valu la petite phrase ironique « François, c’est le plus White Hat des Black Hat ».

Etant donné que je trouve que ça me décrit très bien, je la conserve comme slogan 🙂

3) Changement de design

Je change également le design du site : j’ai remplacé les anciennes tasses de café par un chaton blanc.

Changement radical 🙂

En général, les Black Hat aiment bien se représenter avec des bêtes féroces colorées en noir (tigres, panthères, scorpions, requins …). Vu que que je me considère comme un Black Hat, moi-aussi, j’ai choisi un carnassier. Mais comme je suis aussi un peu White Hat, j’ai décidé que mon carnassier serait mignon et tout blanc 😉

Au passage,vous noterez le choix du « orange pétant » en fond et du design géométrique. Désormais tous les articles seront illustrés avec des images de ce style. Un choix esthétique qui ne sera probablement pas du goût de tout le monde, mais qui a l’énorme avantage d’être original. Quand vous verrez une image de ce style sur les réseaux sociaux, vous saurez que c’est un article de mon blog. Pratique pour se démarquer 😉

J’en profite pour remercier Cyrille Bertin, l’illustrateur talentueux qui travaille sur mes projets depuis plus de 15 ans. Vous pouvez admirer son travail sur son book et pourquoi pas le contacter pour travailler avec lui.

4) La qualité des articles

Je promets aux lecteurs de ce blog d’essayer de publier uniquement des articles qui leur apporteront une vraie plus-value.

Permettez-moi d’insister sur le « essayer » 😉

Depuis le démarrage de ce blog, j’ai toujours mis un point d’honneur à proposer des articles qui apportent un plus à mes lecteurs. L’air de rien un article demande en moyenne 16 heures de travail, réparties sur 2 ou 3 semaines !

J’ai supprimé il y a deux semaines pas mal de mes premiers articles dont la qualité me semble aujourd’hui insuffisante et/ou qui sont devenus obsolètes.

Etant donné que ce n’est pas toujours évident d’apporter tout seul des informations intéressantes, je propose de temps en temps une interview à un spécialiste dans un domaine particuliers du SEO. Lors d’une interview, il y a une sorte de contrat moral :

  • L’interview est un travail collaboratif, c’est à dire que l’article est construit à deux. Je le réécris autant de fois que nécessaire jusqu’à ce qu’on soit d’accord sur le contenu final de l’article.
  • En échange de ce gros travail (les interviews sont les articles les plus difficiles à rédiger), l’interviewé s’engage à donner à mes lecteurs des informations qu’il n’a pas forcément envie de divulguer habituellement.

5) Organisation des articles

Afin de mieux organiser mon blog, trois grandes catégories ont été mises en place :

  • « SEO », qui regroupent les articles qui parlent de points techniques et les interviews. Les articles permettent de prouver aux futurs clients que je dispose de quelques compétences techniques intéressantes.
  • « Actus de l’entreprise » : Les articles divers et variés qui parlent de l’activité de mon entreprise, comme par exemple, celui que vous êtes en train de lire. Ils sont indispensables pour que mes futurs client apprennent à me connaître et pour qu’ils aient envie de me contacter.
  • « Prestations » : Les articles qui décrivent les prestations que nous proposons. J’avoue que je n’aime pas trop ces articles, ils ne sont pas très amusants à écrire. Néanmoins, ils sont un mal nécessaire pour que les lecteurs sachent quels services nous pouvons leur proposer et à quel prix 🙂

6) Abandon du SEO

Ça va sûrement vous paraître surprenant, mais je n’optimise plus mon blog pour les moteurs de recherche.

La première raison, c’est que l’optimisation SEO a tendance à diminuer la qualité des articles. Lors de la rédaction d’un article technique, j’aime utiliser des métaphores pour faire comprendre des concepts complexes. Malheureusement, elles n’ont aucun sens pour les moteurs de recherche. Pour optimiser totalement un article, il faudrait retirer toutes les métaphores, ce qui enlèverait le sel à l’article et le rendrait aussi fade que du carton.

Il y a une autre raison : régulièrement certaines personnes qui me contactent après être tombées sur mon blog via un moteur de recherche cherchent surtout à obtenir des informations et des conseils gratuits… Il y a 4 ans mon blog était plutôt bien référencé sur Google, et c’était devenu un véritable fléau ! Je recevais en moyenne 1 appel par semaine, la discussion durait en général 2 heures, le temps que j’explique le SEO, mes techniques et quelques trucs. Je faisais ensuite un devis en 3 heures, le temps de faire une proposition qui colle parfaitement au besoin de l’appelant (plus le besoin est vague, plus le devis est complexe). Au final, je n’avais jamais de réponse… Résultat : 5 heures de travail de perdu.

J’avais partiellement réglé ce souci en proposant des prestations à 100 €, mais finalement ce n’était qu’une aspirine sur un mal plus profond.

Avec l’expérience, je détecte rapidement ce genre de profil et je m’en débarrasse poliment et sans douleur en quelques minutes.

Par contre, les réseaux sociaux sont une source d’excellents clients qui ont du budget et des projets souvent très intéressants.

Paradoxalement, pour mon activité de SEO, il est donc nettement plus important d’être visible sur les réseaux sociaux que sur les moteurs de recherche.

7) Les conférences

L’année dernière, j’ai donné une conférence au NDD camp (voir ici). J’ai été surpris par l’impact qu’elle a eu en terme de chiffre d’affaires. Elle m’a permis de gagner trois clients « premium ».

Sans commentaire

C’est d’ailleurs l’une de raisons pour laquelle je n’ai pas communiqué sur ce blog depuis un bout de temps : trop de boulot (en plus de notre déménagement en Espagne). A noter que ces personnes me connaissaient déjà via le blog.

De ce fait, mon objectif en 2018 est d’animer au moins deux conférences dans des événements SEO (si vous êtes organisateur contactez-moi 😉 ).

Vous allez peut-être penser qu’il n’y a pas de rapport entre le blog et les conférences, mais en fait si, c’est directement lié. C’est en communiquant et en montrant vos compétences que vous donnez l’envie aux organisateurs de vous inviter à animer une conférence. Je dois donc réussir à capter leur attention en écrivant de beaux articles pour monter en autorité.

Vous aussi, passez-vous d’un commercial !

Je précise que je ne vends pas de formation au blogging à 1.000 €, inutile de me contacter à ce sujet 😉 Cet article donne juste quelques idées que j’ai mis en place pour augmenter les chances de trouver de « bons » clients.

Une interview de l’auteur de 1.fr sera bientôt publiée avec plein de choses intéressantes dedans, suivez-moi sur les réseaux sociaux (Twitter et LinkedIn) pour être informé lorsqu’elle sera en ligne !

A bientôt !

Lire les articles précédents :
Créer automatiquement un site d’affiliation Amazon, par Julien Gadanho

Salut Julien, merci de m'accorder un peu de temps pour cette interview. Salut François, tout le plaisir est pour moi...

Fermer